Reconnaissance de paternité

Egalité des enfants légitimes et nés hors mariage

Après l’amendement de la loi autrichienne relative à la nationalité entré en vigueur le 1/8/2013, l’Autriche ne fait plus de distinction entre les enfants légitimes et nés hors mariage en ce qui concerne l’acquisition de la nationalité. Pour les enfants nés hors mariage après le 1er août 2013, l’acquisition de la nationalité par filiation est désormais aussi possible par ascendance du père autrichien. À cette fin, le père doit avoir reconnu la paternité avant la naissance ou dans un délai de 8 semaines après la naissance de l’enfant ou bien la paternité doit avoir été constatée par voie judiciaire dans un délai de 8 semaines après la naissance de l’enfant.

Une reconnaissance de paternité donnée à l’étranger est valable si elle est conforme à la législation de l’Etat étranger respectif ou aux dispositions autrichiennes. Si la reconnaissance de la paternité intervient au-delà de huit semaines après la naissance, la citoyenneté peut être obtenue de manière simplifiée jusqu’aux 14 ans révolus de l’enfant.

Dans le cas où l’enfant ne réside pas légalement en Autriche, le père doit prouver avoir le centre de ses intérêts vitaux et sa résidence habituelle et légale à l'étranger depuis au moins douze mois.